Rapports

Finance de marché & d’entreprise

  • Ce rapport traite de l’imposture de la finance verte. Les causes des crises climatiques et écologiques sont rappelées, puis mises en perspective avec les stratégies de l’industrie financière. S’appuyant sur le Rapport Spécial 1,5°C du GIEC, la documentation interne d’une banque d’importance systémique, et les suggestions de plusieurs instances de supervision (TCFD, NGFS, etc.), ce rapport débouche sur trois grandes recommandations, échelonnées par niveaux de faisabilité : enseigner, rechercher, agir. Il a été communiqué en interne chez HSBC en juillet 2019 par Jérémy Désir, sans donner suite à la moindre initiative de la part de sa hiérarchie.

Achat, Gestion de Production & Logistique

  • Ce rapport traite des contradictions du Programme Alimentaire Mondial (PAM), et plus largement des Nations Unies, entre aide alimentaire et négligences écologiques. Il commence par analyser les recommandations des Nations unies — en vue du mandat du PAM d’éradiquer la faim — pour le secteur des transports, en matière de « mobilité durable » (au minimum décarbonnée), d’empreinte carbone et de mécanismes de compensation et stockage de carbone, dans le contexte de la crise énergétique et climatique actuelle. Puis, sont proposées des stratégies coopératives de résilience pour la logistique du PAM et, plus largement, le secteur des transports. Les conflits d’intérêts du secteur privé, les partenariats hasardeux et les objectifs de croissance au travers des Objectifs de Développement Durable du PAM et des Nations Unies sont également compilés et analysés. Il a été communiqué en interne au PAM en mars 2020 par Mathilde Wateau , sans donner suite à d’initiatives concrètes de la part de sa hiérarchie.

Digital & Data Science

  • Ce rapport traite des causes mais surtout des effets de l’automatisation algorithmique et statistique de l’économie mondialisée, posant notamment le problème de maintenir coûte que coûte le dogme du progrès technologique comme horizon indiscutable. Il s’applique à démystifier les fantasmes à la source du solutionnisme technologique en caractérisant les effets des récentes innovations sur nos sociétés et le vivant, faisant en particulier un bilan des avancées en big data et intelligence artificielle en termes de qualité de vie, d’environnement et de démocratie et libertés. Il a été publié en avril 2021 par Romain Boucher après sa démission de Sia Partners où il a exercé trois ans en tant que consultant data scientist.

Technologie & Électronique

Marketing, Stratégie & Conseil

Santé & Biomédical

Énergie, Matériaux & Mécanique

Entrepreneuriat

Ressources Humaines

Associatif & Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

Participez à la lutte écologique depuis votre position professionnelle